LE PLAN D’ATTAQUE POUR PERDRE DU POIDS APRÈS LES FÊTES

(2)
Déposer un commentaire

Ouf… Les fêtes sont passées… On peut enfin dire adieu à la dinde… mais aussi lui dire merci pour la bonne farce qu’elle nous a faite côté balance… Les petits fours ont fini par nous avoir, la bûche et son air irrésistible n’ont pas su nous épargner… bref, comme chaque année la plupart d’entre nous ont craqué ces soirs de fête.

 

Pas de panique ! Même si le compteur n’est pas au beau fixe, on garde la tête haute et l’air de rien on réagit au plus vite. Comment ? En suivant ces 5 astuces pour vous aider à éliminer les  kilos des fêtes.

 

1) On compense les écarts

Pas question de culpabiliser, de toute façon le « mal » est fait… On ne s’affole pas devant les chiffres de la balance et on se dit qu’on doit simplement réajuster nos écarts… Dès aujourd’hui on lève le pied pour oublier les milliers de calories ingurgitées. On choisit une alimentation adaptée pour compenser les dégâts que les glucides et autres lipides ont causés. Pas de mystère : pour maigrir après les fêtes, il faut manger moins gras. Surtout, on résiste aux sucreries et on évite les plats en sauce et en friture. Le bon plan ? Privilégier les protéines pour contrebalancer la réduction de graisses et de sucres. On fait le choix de la viande, de la volaille, des œufs et aux produits laitiers comme des yaourts 0%.

 

2) Le zeste pour éliminer les toxines

Les agrumes et leurs zestes ont la côte ! Parfaits pour compenser les excès de Noël, ils purifient  l'organisme et l’aident à se débarrasser des toxines. En cette période hivernale où les microbes ont tendance à s’installer, ils sont des puissants alliés contre les symptômes du rhume et de la grippe. Ils regorgent de vitamine C, idéale pour lutter contre la fatigue et les petits maux de l’hiver. On les connaît aussi riches en antioxydants et peu caloriques. On les consomme comment ? Sous toutes les formes : en jus, en sauce ou encore confits. Donnez du peps à vos repas avec l’orange, le pamplemousse, le citron, le kumquat, la bergamote, la clémentine ou l’orange sanguine.

 

3) On déstocke

Sans rechigner, on met en place le plan « j’élimine» pour dire adieu aux déchets accumulés pendant les fêtes. Comment ? On essaie de manger des fibres à volonté. En France, seuls 22% des hommes et 12% des femmes atteignent le seuil recommandé de 25 grammes/jour, selon une étude NutriNet-Santé 2012. Pourtant, les aliments riches en fibres prolongent l’effet de satiété et brûlent les graisses. Associés à une bonne hydratation, ils jouent un rôle fonctionnel dans la régulation du transit intestinal. A nous les céréales, les biscottes complètes, les pois cassés, les avocats, les herbes, les épices !

 

4) On mange dans le calme

C’est un refrain incontournable des repas de famille « Vous en reprendrez bien un petit peu ? »… Comme un chacun, on tombe vite dans l’excès, presque obligé de se resservir pour ne pas vexer notre hôte… Avec ça, comment ne pas grossir ? En ce début d’année, c’est décidé : on renonce ! On change ses habitudes et on s’offre des dîners de tout repos. Qu’est-ce qu’on fait ? On s’installe dans un endroit calme, sans personne pour troubler ce moment, et essaie de manger son repas tranquillement. La sensation de satiété apparaît au bout de 20 minutes. En consacrant du temps à son repas et en mâchant lentement, on saura se contenter d’un menu léger. Sans sensation de faim en sortant de table. De quoi manger moins et retrouver la ligne après les fêtes, sans aucune frustration.

 

5) On se bouge pour digérer

Après les fêtes, on se sent toujours un peu lourd… et peu disposé à reprendre une activité sportive dès la rentrée… Seulement pour éviter de s’empâter, il faut agir : on se bouge si on veut maigrir ! Et justement ça tombe bien puisque ça faisait partie des bonnes résolutions de l’année, reprendre le fitness pour mincir ! Pratiquer un sport deux ou trois fois par semaine favorise la perte des calories. Et si vraiment on n’arrive pas à s’y tenir, on peut toujours marcher une demi heure par jour, ou prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur ! La marche, comme le jogging, permettent de faire travailler les abdominaux qui sont utiles au bon fonctionnement des intestins. On limite ainsi la constipation due à l'inactivité. 

 

 

 

Vous avez désormais quelques conseils pour éliminer les excès des fêtes. A vous les bonnes résolutions pour démarrer une année en pleine forme !

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un avis
HAUT DE PAGE