5 ALIMENTS POUR LUTTER CONTRE LE FROID

Déposer un commentaire

C’est l’hiver, les températures avoisinent les zéro degrés… Naturellement, chacun se précipite sur une bonne raclette ou équivalent en guise de réconfort… En effet, nous sommes nombreux à imaginer que manger plus riche en hiver permet de se protéger contre le froid. Et il n’en est rien ! En cas de froid glacial ou même pendant un séjour au ski, inutile de faire le choix de plats riches en graisses pour se réchauffer. Ne vous servez pas des chutes du thermomètre pour excuser votre gourmandise…

 

Faut-il manger plus et plus gras lorsqu’il fait froid ?

La lutte contre le froid ne nécessite pas plus de calories ! Notre organisme est capable, grâce au métabolisme, de maintenir notre température interne, quelles que soient les conditions climatiques extérieures : c’est la thermorégulation. S’il fait froid, le métabolisme s’active pour produire plus d’énergie donc de chaleur. Pour ce faire, il puise d’abord dans les réserves en sucre. Et c’est une fois qu’il a épuisé ces ressources en glucose que l’organisme va s’attaquer aux graisses. Mais ce mécanisme n’intervient qu’en cas d’exposition prolongée au froid, au moins 6 ou 7 heures d’affilée.

 

Ainsi, pour une exposition ponctuelle au froid, même intense d'une à deux heures par jour, l'organisme n'a pas besoin de mobiliser ses réserves de graisses. Faites une croix sur ce mythe : plus de calories ne fournit pas plus d’énergie. Et même s’il faut bien reconnaître qu'un bon plat chaud par température basse nous réconforte agréablement, oubliez tout de même la raclette ou le vin chaud !

 

Les aliments contre le froid

Le Miel

Les meilleurs atouts santé sont ceux que nous procure la nature. Le miel en est la preuve ! C’est un allié indispensable pour lutter contre la fatigue hivernale. Ses innombrables vertus devraient nous en faire consommer tous les jours. Il possède des qualités antimicrobiennes nutritionnelles, énergisantes. Si le miel est sucré, il contient pourtant beaucoup moins de calories que le sucre. Il booste le corps, fortifie les os, et ainsi favorise la croissance. Il regorge de bienfaits pour le corps : potassium, magnésium et fer, mais aussi des protéines et des vitamines A, B, C et E.

 

Les fruits secs

Pour les sportifs, la consommation de fruits secs est très efficace. Leur richesse en glucides est parfaite pendant l’effort. Petits, ils regorgent pourtant d’énergie. Les abricots secs, bananes et figues séchées, pruneaux, raisins secs et autres noix, amandes et noisettes font partie des aliments à favoriser au cours de la période hivernale. Ils sont riches en acides gras essentiels mais aussi en minéraux tels que le magnésium, le fer, le cuivre, le sélénium, le manganèse ou le zinc.

 

Soupe de légumes

Après une sortie dans le froid, la soupe est une bonne source de réconfort. On la trouve souvent au menu en hiver pour faire le plein de fibres de vitamines et de minéraux. Les légumes renferment des antioxydants et quantité d'autres nutriments qui assurent la protection des cellules. Profitez-en pour varier les plaisirs entre chou, poireau, betterave, champignons. Pour profiter de ces nutriments indispensables, voici quelques gestes :

  • Epluchez les légumes au dernier moment

  • Nettoyez-les sans les laisser tremper dans l’eau

  • Limitez le temps de cuisson de vos soupes.

 

Le thé vert

Excellent à tous niveaux, c’est un antiviral puissant que l’on peut boire en cas de coup de froid. Drainant, stimulant, amincissant, anti-cancer, anti-âge : les effets anti-oxydants de cet élixir de bien-être ont de multiples vertus. Le thé vert brûle aussi le gras, aide à réduire le taux de cholestérol, traite les troubles digestifs, favorise la circulation sanguine, accélère l’élimination des toxines. Pour en tirer le maximum de bienfaits, on doit infuser le thé vert ou le thé noir en feuilles au moins 2 minutes à 90°C. Plus le thé vert est infusé longtemps, plus son pouvoir antioxydant est grand.

 

Le chocolat noir

On connaît les nombreuses vertus du chocolat pour lutter contre l’anxiété, le stress ou l’hypertension artérielle. Aujourd’hui, on peut aussi compter avec ses effets antitussifs. Des études britanniques ont démontré l’efficacité d’une molécule contenue dans le chocolat noir contre la toux chronique. Une raison supplémentaire de s’accorder un carré de plaisir de temps en temps ! Excellent remède contre la baisse de moral, le chocolat noir (70% de cacao de préférence) est riche en magnésium, un atout idéal pour retrouver du tonus lorsqu’il fait froid.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un avis
HAUT DE PAGE