LES POINTS DE COTE, COMMENT ÇA MARCHE ?

(3)
Déposer un commentaire

Vous avez sûrement tous déjà souffert des points de côté, ces douleurs qui surviennent lors d’un effort, essentiellement sous les côtes ou au niveau des clavicules, et gênent votre entraînement. Point faible de nombreux sportifs, ils ne sont pourtant pas une fatalité.

 

Les causes des points de côté diffèrent selon leur emplacement. Ils sont souvent sans gravité mais perturbent notre effort. A quoi sont-ils dus ? Comment les éviter et s’ils sont déjà installés, comment les faire passer ? Nous répondons à toutes vos questions !

 

Les causes des points de côté

Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe différents points de côté qui n’ont pas tous les mêmes causes :

  • les points claviculaires qui peuvent se trouver à droite ou à gauche
  • les points sous les côtes (droite ou gauche)
  • les points à l’estomac.

 

Souvent, les points sont dus à une mauvaise oxygénation des muscles. Cependant, ceux qui concernent les clavicules ont une origine différente. En effet, ils proviennent de problèmes circulatoires temporaires. Pendant l’effort, la respiration se fait plus rapide, les échanges sanguins et l’apport en oxygène s’en trouvent modifiés. La rate et le foie peuvent recevoir trop de sang et donc ralentir le système respiratoire, causant cette douleur que l’on connaît bien, au niveau des clavicules.

 

En ce qui concerne les autres points de côté, c’est une mauvaise oxygénation des muscles, diaphragme, muscles intercostaux et muscles abdominaux, qui en est à l’origine. Les contractions de ces muscles, en particulier du diaphragme, sont plus nombreuses pendant la pratique d’une activité physique, le sang n’a donc pas toujours le temps d’arriver jusqu’aux muscles. Cela entraîne une sous alimentation en sang et donc en oxygène qui force le muscle à se contracter. Survient alors le fameux point de côté ! Mais ce dernier peut aussi surgir à cause d’un repas trop copieux : le sang afflue alors davantage vers le tube digestif et moins vers les muscles qui ne peuvent plus suivre et se contractent douloureusement.

 

Comment les éviter

Il existe des solutions pour éviter ces points de côté qui gâchent notre entraînement. Et mieux vaut prévenir que guérir !

 

  • Mangez au minimum 3 heures avant l’effort afin de laisser au corps le temps de digérer un peu.
  • Buvez souvent et à petites gorgées. Ne buvez pas trop vite. Pour des longs efforts il est conseillé de boire toutes les 20 minutes 2 ou 3 gorgées. En revanche, lorsque le point est installé, boire est inutile !
  • Echauffez votre diaphragme avant l’effort car c’est l’un des muscles qui souffrent le plus. Pour cela, inversez les mouvements de respiration classiques : inspirez par la bouche en rentrant votre ventre et expirez en le gonflant. Répétez cette opération une dizaine de fois.
  • Commencez votre entraînement à un rythme assez tranquille que vous augmenterez progressivement pour que le flux sanguin se régule.
  • Respirez bien profondément pendant l’effort. Plus votre activité s’intensifie, plus votre expiration doit être accentuée.

 

Comment les faire passer

Malgré toutes ces astuces pour éviter les points de côté, vous n’en êtes pas à l’abri ! Si leur douleur se fait sentir, vous pouvez la faire disparaître en appuyant sur celle-ci assez fort avec vos mains tendues. Inclinez-vous simultanément du côté de la gêne en soufflant. Vous n’êtes pas obligés d’arrêter l’effort pour faire passer la douleur. Il est toutefois recommandé de ralentir et de se concentrer sur sa respiration qui doit être lente, profonde et régulière.

 

Pour ce qui est des « trucs » de grand-mère, on conseille parfois de serrer le poing très fort du côté de la douleur, en tenant ou non un caillou et en ralentissant légèrement.

 

Si, malgré tout, le point de côté persiste, arrêtez l’effort, prenez le temps de respirer à l’arrêt puis reprenez doucement. Si la douleur se fait intense et continue même lorsque vous stoppez votre entraînement, consultez impérativement un médecin.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un avis
MULTISPORTS
conseils-multisports-corps-sante-sport-et-probleme-de-genoux

Le genou est la plus grosse articulation du corps humain c’est la raison pour laquelle il peut être facilement fragilisé ou abîmé lors de la pratique sportive. Domyos vous informe et vous conseil…

YOGA

Comment augmenter vos performances lors de votre entraînement ? Concentrez-vous sur le véritable moteur de l’effort physique : la respiration.

(52) 8
HAUT DE PAGE