POUR OPTIMISER LE LÂCHER PRISE EN YOGA, ESSAYEZ LE BOLSTER

(3)
Déposer un commentaire

 La pratique du yoga doux à l’aide du bolster, ce coussin de forme cylindrique, se répand partout dans le monde, au profit d’un relâchement maximal pour mieux apprécier les bienfaits des postures. Découvrez nos conseils pour apprendre à l’utiliser.

 

Qu’est-ce que le bolster ?

Plutôt utilisé dans les pratiques de yoga doux comme le nidra ou le Yin , ou le yoga restauratif, le bolster est un coussin cylindrique plus ou moins mou qui permet d’améliorer les sensations éprouvées durant la réalisation des postures. Il sert bien souvent d’appui au corps pour faciliter son ouverture : ouverture du cœur, des épaules, des hanches…

Il est généralement utilisé en fin de séance, pendant les exercices de relaxation, pour relâcher complètement les muscles et les articulations, et ce à tout âge. Dans des pratiques comme le yoga prénatal par exemple, il peut être utilisé tout au long de la séance.

Parce que le corps est complètement détendu grâce au bolster, le travail et la concentration sur la respiration sont facilités. Cet accessoire est encore plus efficace en fin de journée, pour libérer toutes les tensions accumulées.

 

Comment utiliser le bolster ?

Il existe de nombreuses postures à réaliser à l’aide de cet accessoire de relaxation. Pendant la réalisation de ces postures, il est possible de se masquer les yeux ou de couvrir tout ou partie du corps avec une couverture pour profiter pleinement de la relaxation.

Voici 4 exemples de postures :

Posture du papillon

Objectifs : ouvrir le cœur et les épaules, et symboliquement les chakras, pour détendre toute la partie supérieure du corps. Cette posture permet d’aider à la digestion.

 

Posture du demi pont

Posture inversée, alternative à la chandelle.

Objectifs : assouplir et tonifier le dos, étirer les abdominaux, tonifier les muscles des fessiers et des cuisses

 

Posture du pigeon :

Objectifs : favoriser l’ouverture de hanches et étirer la partie inférieure du corps

 

Posture Savasana :

Objectifs : favoriser l’ouverture de hanches et relâcher la partie inférieure du corps en plaquant bien les lombaires au sol.

 

Comment choisir son bolster ?

Avant d’acquérir un bolster, vous devez contrôler son confort et sa dureté. Plus vous êtes léger et plus vous pourrez choisir un bolster mou car votre poids de corps exerce moins de pression pendant vos postures. La housse doit être lavable pour des questions d’hygiène et zippée pour pouvoir adapter la dureté de votre bolster à votre poids de corps, en le rembourrant plus ou moins.

 

 

 

Le bolster est donc un bon allié pour votre pratique du yoga. Plus connue, la brique est elle aussi très utile pour faciliter certaines postures et gagner, au fur et à mesure, en souplesse.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un commentaire
25,00 €*
4.23 / 5 106 Avis
    9,00 €*
    4.57 / 5 14 Avis
      HAUT DE PAGE