MUSCULATION : JE VEUX PLUS DE FORCE

Déposer un commentaire

Désormais, apprenez à maîtriser le développé couché à la perfection grâce à ces 5 conseils. Améliorez votre entraînement en quelques gestes et gagnez en force rapidement !

 

3 points d’appui : tête, épaules, fessiers

La tête, les épaules et les fessiers doivent nécessairement rester en appui sur le banc. Ils permettent de faire « bloc ». Sans cette stabilité, il n’y a pas de force. Il arrive trop souvent que les fessiers se décollent du banc pendant le mouvement, afin de réduire l’amplitude de la descente et de prendre trop lourd. Lors de la poussée des jambes, pensez donc impérativement à garder les fessiers en contact avec le banc. Souvent par manque de souplesse du petit pectoral, la tête se soulève aussi lors de la descente de la barre. Il vous faudra alors vous étirer entre chaque entraînement pour ne plus avoir la tête attirée en avant lors de votre développé couché.

 

Le dos cambré

Bien souvent, chacun s’allonge à plat sur son banc de musculation, assuré que la cambrure du dosest dangereuse. Pourtant, l’hyperextension du dos diminue la course de la barre (la distance que doit faire la charge). Plus courte est cette distance, plus il est possible de prendre lourd. Cette cambrure dépend avant tout de votre souplesse au niveau des muscles que sont le psoas-iliaque et le droit antérieur. Pour améliorer votre souplesse vous pouvez donc développer la souplesse de ces deux muscles en plaçant par exemple un rondin sous le bas du dos lors de vos entraînements. En cambrant le dos, enfoncez bien les épaules dans le banc et resserrez-les.

 

Les épaules basses

Lorsque vous sortez la barre du repose-barre, pensez immédiatement à tirer vos épaules en arrière. Gardez bien vos épaules basses et rentrées pendant toute la durée du mouvement. C’est ce qui va permettre de positionner vos pectoraux en avant, avec la cage thoracique sortie. Cela réduit automatiquement l’amplitude de la phase négative (descente) et permet donc de soulever plus lourd.

 

Les pieds au sol

Positionnez correctement vos pieds au sol et non sur le banc comme il est souvent conseillé. Un développé puissant ne dépend pas seulement de vos pectoraux et de vos bras. Plantez les talons dans le sol pour avoir des appuis solides et ainsi soulever la barre. Vos pieds doivent être placés au plus proche de vos fessiers : plus ils le seront, plus votre cambrure et votre force de poussée seront importantes. Si vous voulez atteindre votre objectif, vous devrez aussi apprendre à vous servir de vos cuisses et notamment des ischio-jambiers. Les « benchers » (ceux qui pratiquent le développé couché) ont d’ailleurs régulièrement des crampes à cet endroit !

 

La trajectoire en courbe

Descendez la barre en arc de cercle, en suivant la forme d’un « J », depuis la position haute, c'est-à-dire la position de départ, jusqu’à vos mamelons, à 5 centimètres. Inversez l’arc pour remonter le mouvement. Le fait de déplacer la barre en trajectoire droite, de bas en haut, peut réduire la trajectoire, mais l’arc de cercle augmente la puissance musculaire et la charge que vous pouvez soulever.

Pendant l’effort, pensez à maintenir vos coudes à l’intérieur, proches du corps. De cette manière, vous réduisez la charge sur vos épaules et vous engagez les dorsaux, augmentant la stabilité et la force.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un avis
Kit haltères musculation 140 kg
299,99 €*
4.10 / 5 11 Avis
    Repose barre RBR 530
    149,99 €*
    4.40 / 5 57 Avis
      FITNESS
      conseils-sculpt-astuce-musculation-bon-ou-mauvais-programme

      « Mon programme de musculation est-il correct » ? C’est une question récurrente à laquelle nous allons vous aider à trouver réponse. Voici une check-list qui vous permettra de vous muscler efficacement.

      (8)
      HAUT DE PAGE