CONNAISSEZ-VOUS VOTRE MORPHOLOGIE ?

(28) 1
Comment

Définir votre type de morphologie peut vous aider dans la pratique de la musculation. Le morphotype auquel vous appartenez va définir quel type d’entraînement vous devez suivre. Vous adapterez ainsi votre alimentation et votre programme de musculation selon votre groupe, pour plus d’efficacité et un meilleur développement de votre physique.

 

Les endomorphes

La silhouette : l’endomorphe se caractérise par une petite taille, des membres courts, une allure plutôt trapue mais avec déjà une certaine force. C’est la silhouette qui prend le plus facilement du poids et de la masse graisseuse, en raison de son métabolisme lent. Le ventre et les jambes sont le plus souvent touchés. Ils devront ainsi redoubler d’effort pour harmoniser leur silhouette et la stabiliser.

 

Le plan d’attaque : côté alimentation, il est indispensable de surveiller l’apport en calories des repas, puisque le métabolisme a tendance à stocker les graisses. Cela ne signifie en rien qu’il s’agit de s’imposer un régime draconien, bien au contraire. Il faut réduire les quantités, en équilibrant au maximum son assiette. Dans l’entraînement, l’effort doit être de longue durée. Le nombre de répétitions doit être accentué, avec peu de poids. Au mieux, il est vivement conseillé d’associer un travail cardio training à la musculation pour brûler le maximum de graisses possibles.

 

Les mésomorphes

La silhouette : le mésomorphe possède un corps large, des muscles et des articulations développés. Son ossature importante va de pair avec un visage et des épaules carrés, un large buste, un bassin étroit. C’est la silhouette la plus adaptée à la pratique de la musculation. Elle est prédisposée à avoir un physique imposant. Ici, peu de problèmes de surpoids existent, ou si c’est le cas, ils se corrigent sans trop de difficulté.

 

Le plan d’attaque : dans l’assiette, pas de recommandation spécifique, si ce n’est de varier son alimentation, pour un bon équilibre. Dans l’entraînement, inutile d’en faire trop, un travail musculaire peu intense offrira déjà de bons résultats, puisque le corps répond parfaitement à l’appel. La meilleure chose est de débuter par un entraînement global, sur l’ensemble du corps, et d’augmenter progressivement l’intensité de l’effort. Il faudra toutefois ne pas surestimer ses capacités : les temps de repos doivent être suffisants pour espérer progresser (entre 12 et 72 heures de régénération).

 

Les ectomorphes

La silhouette : l’ectomorphe est un type de morphologie qui présente un corps gracieux, une ossature fine et longue. Ses caractéristiques ? Une grande taille, des articulations fines, un physique plutôt maigre, une poitrine étroite. Ce type de morphologie n’est pas la plus apte au développement musculaire. La difficulté à prendre du poids est courante. En effet, son métabolisme est très rapide, il ne stocke quasiment pas de graisses, prend difficilement du poids et encore moins du muscle.

 

Le plan d’attaque : pour grossir et prendre du muscle, il faudra manger en grande quantité mais de façon équilibrée, surtout des protéines. La quantité de calories consommées doit être supérieure à la somme des besoins quotidiens et des calories dépensées pendant la séance.

Il faut se tenir à trois entraînements intensifs par semaine et éviter d’en faire trop (le corps récupère plutôt facilement mais cela ne doit en aucun cas conduire au surentraînement). Les exercices utilisent des charges lourdes, le mouvement doit être effectué lentement, pour plus d’efficacité.

 

 

 

Les morphotypes présentés ci-dessus ne signifient en aucun cas que vous ne pourrez jamais obtenir le physique que vous souhaitez. En fonction de votre silhouette de départ, vous devrez redoubler plus ou moins d’efforts pour atteindre votre objectif. Retenez également qu’il existe encore d’autres silhouettes intermédiaires, qui vous aideront à définir la votre avec précision. N’hésitez pas à vous rapprocher d’un coach sportif qui prendra en considération votre morphologie pour établir un programme de musculation.

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un avis
Commentaire(s)

Cette théorie n'a aucune valeur scientifique, elle est dépassée depuis des années. Plus aucun coach sérieux n'ose l'évoquer.


Kit haltères musculation 30 kg
69,99 €*
4.20 / 5 99 Avis
    MULTISPORTS

    Pour sécher, rien de tel qu’un régime de shake de protéines. Préparé à base de whey, il favorise la masse musculaire sans déséquilibrer votre alimentation.

    (6)
    FITNESS
    conseils-sculpt-dietetique-musculation-quelle-dose-de-proteines

    Quelle quantité de protéines faut-il prendre par jour lorsque l’on pratique la musculation ? Pour connaître le bon dosage, suivez nos conseils.

    (8)
    HAUT DE PAGE