5 conseils pour avoir la motivation (et la garder) en musculation

Vous commencez la musculation, ou vous avez envie de vous y mettre, et vous vous demandez comment avoir la motivation pour s’entraîner et surtout comment garder la motivation ? On vous explique. 

5 conseils pour avoir la motivation (et la garder) en musculation

La musculation, pas toujours évident de trouver ça amusant ou encore de trouver le courage d’aller en salle après une longue journée de travail. Mais quel est le secret de ces personnes qui s'entraînent régulièrement depuis des mois ? Comment trouvent-ils leur motivation ?

Retrouvez dans cet article comment avoir de la motivation lorsque l’on fait de la musculation ou du fitness mais aussi les astuces pour garder votre motivation sur le long terme pour atteindre votre objectif.

#1. Comprendre pourquoi on veut se lancer dans la musculation

Avez-vous remarqué que ce qui fait sens pour vous est toujours plus facile ou plaisant à réaliser ? Cela vous demande en tout cas moins d’effort à faire parce que vous savez pourquoi vous le faites. Pour la musculation, c’est la même chose, il faut que cela fasse réellement sens pour vous.
En effet, parfois, on peut observer certaines personnes qui sont très bien dans leur vie et qui décident de se mettre au sport pour diverses raisons : c’est tendance, on en parle dans les médias ou encore parce c’est bon pour la santé. Toutefois, on constate aussi qu’elles n’ont que très peu de motivation car au final, les raisons pour lesquelles elles se sont mises au sport, ne viennent pas du cœur.

Travailler sur son pourquoi est donc la base avant de se lancer dans la musculation (ou tout autres activités d’ailleurs). Car si au fond de vous, vous n’en n’avez pas vraiment envie, si ça  ne vous apporte rien, vous allez laisser tomber. Or ce qui compte en musculation, c’est la régularité sur la durée.

Alors avant de vous lancer dans la musculation, vous devez vous poser différentes questions, comme par exemple :
Qu’est-ce qui vous rend heureux dans votre vie ?
Qu’est-ce qui vous rendrait encore plus heureux dans votre vie ? Est-ce le fait d’être plus musclé, plus mince ou en meilleure forme ?

Si vous vous sentez mal dans votre peau, si vous éprouvez le besoin de changer de physique, d’être en meilleure santé ou tout simplement de vous dépenser et d’extérioriser, la musculation peut effectivement vous aider.

Avez-vous eu un déclic ? Un élément déclencheur ? Si oui, lancez-vous mais gardez en tête qu’ils doivent être un levier mais jamais une finalité en soi.

En effet, si vous vous mettez à la musculation ou au fitness mais que vous n’aimez pas ça, cela ne vous rendra pas heureux et donc vous aurez de fortes chances d’abandonner assez rapidement. A vous de trouver le sport qui vous rendra heureux : le vélo, la course, la natation, la boxe… L’essentiel étant d’être actif et de prendre plaisir.

Vous l’aurez compris, la motivation n’arrive pas d’un claquement de doigts. La motivation se crée et se travaille grâce à son pourquoi.

5 conseils pour avoir la motivation (et la garder) en musculation

comment débuter la musculation ? 

Dans cet article, Christopher, coach sportif vous explique comment bien commencer la musculation lorsque l'on est débutant.

#2. Définir son objectif

Une fois que vous avez identifié votre “pourquoi”, c’est-à-dire qui fait réellement sens dans le fait de pratiquer la musculation ou le fitness, vous allez pouvoir travailler sur la deuxième chose importante pour avoir la motivation : votre objectif.

Se donner un objectif, un but, sera toujours plus motivant pour vous et vous invitera à vous investir sur le long terme.

Il existe différents types d’objectifs, à vous de bien définir le vôtre. Cela peut être un objectif esthétique comme vous tonifier, vous affiner ou prendre du muscle mais cela peut être aussi un objectif santé, bien-être ou performance.

Vous ne savez pas comment définir votre objectif fitness ? Retrouvez comment bien définir votre objectif de fitness dans notre article dédié : comment se fixer un objectif fitness.

Gardez en tête qu’il faut rester réaliste dans ses objectifs. Rien ne sert de vouloir viser trop haut, et encore plus sur un temps trop court.
Par ailleurs, éviter aussi de vous surestimer. Non, une femme ne se transformera pas en body buildeuse en 2 mois avec des exercices au poids de corps (ni même avec des exercices avec charges d’ailleurs…).

#3. Installer sa routine

Une fois que vous avez défini votre objectif, il ne vous reste plus qu’à mettre en pratique votre programme d’entraînement et nutritionnel.

L’idéal est de pouvoir vous créer votre propre routine qui corresponde à vos besoins et votre emploi du temps. En effet, prendre la routine d’une autre personne peut être un point de repère lorsque l’on débute, mais à moyen terme, cette routine ne correspondra peut-être pas à votre profil, vos objectifs et votre style de vie.

Mais pourquoi créer une routine au juste ?
Vous organiser une routine va vous créer des automatismes. Vous allez vous fixer des rendez-vous réguliers, en fonction de votre vie professionnelle et personnelle (le but est d’inclure le sport dans ce que vous faites déjà). Ainsi, le but est de se fixer un minimum de séance par semaine.

Toutefois attention, vous connaissez le proverbe rien ne sert de courir il faut arriver à point ? C’est la même chose pour l’entraînement. Il ne sert à rien de se fixer 6 séances par semaine si vous ne pouvez vous libérer du temps que pendant 2 semaines.

5 conseils pour avoir la motivation (et la garder) en musculation

ET SI VOUS AVIEZ UN COACH DANS VOTRE SMARTPHONE ?

Programme de musculation, hiit ou circuit de renforcement musculaire, choisissez le programme adapté à vos objectifs et laissez vous guider par le coach !

#4. Ne pas se mettre la pression

Gardez en tête que tout ne va pas arriver en un claquement de doigts, il faut donc être patient et faire en sorte que vos entraînements restent un plaisir.

Vous ne serez pas en progression constante, il y aura des moments où vous serez en stagnation (c’est tout à fait normal, et c’est pareil pour tout le monde, rassurez vous)   

Un conseil : visez plutôt un objectif de maîtrise qui ne va dépendre que de vous-même (et donc plus motivant) plutôt qu’un objectif de résultat qui dépendra de conditions externes et sera donc anxiogène. En effet, il se peut que vos résultats prennent plus de temps que prévu, le principal étant de vous tenir à vos objectifs et le suivi de votre ressort… Finalement, le reste n’est plus de votre ressort.

Soyez donc exigeant dans le suivi de votre routine, mais ne soyez pas exigeant contre vous-même. Au contraire, soyez plein de bienveillance.

#5. Motivation ou discipline, comment réussir ? 

Et si, le secret pour réussir en musculation, n’était pas la motivation mais la discipline ?
Eh oui, quand bien même vous vous êtes fixé des objectifs qui fassent réellement sens pour vous, il arrive parfois (souvent même) que l’envie n’y soit pas sous prétexte que l’on a passé une mauvaise journée, appris une mauvaise nouvelle ou qu’on ne se sent pas bien dans sa peau.
Ses fluctuations d’humeur peuvent parfois nous stopper net alors qu’on était sur une belle lancée. Premièrement, ne culpabilisez pas. Vous n’êtes pas moins bien qu’une autre personne. Tout le monde (oui tout le monde) connaît à un moment ou un autre une baisse de motivation.

Il faut donc accepter qu’il y aura forcément des jours sans et qu’il faille se faire “violence” et aller au-delà de ses envies, si l’on veut atteindre ses objectifs.

Voilà, vous connaissez désormais 5 astuces pour avoir de la motivation en musculation. 
Et vous, quelles sont vos astuces pour garder la motivation ? Dites-nous tout en commentaires. 

continuez à progresser