LE MASSAGE : MEILLEUR AMI DU SPORTIF

(1)
Déposer un commentaire

Face à la multiplication des sports de haut niveau et des pratiques extrêmes, les massages se révèlent être un atout essentiel pour tous ceux qui ont une activité physique régulière voire intense. Les massages leur permettent en effet de se détendre et d’améliorer leurs performances.

 

Amateurs comme athlètes, expérimentez les massages qui vous sont destinés et surtout leurs bienfaits.

 

Pourquoi se faire masser ?

Souvent, les sportifs de haut niveau possèdent leur propre masseur-kinésithérapeute afin de se faire masser durant leur préparation sportive. Pourtant, les massages sont aussi utiles aux sportifs amateurs car leurs bienfaits sont nombreux.

 

Pendant l’effort, les muscles sont parfois durement sollicités et cela provoque des tensions ou des micro déchirures à l’origine des fameuses courbatures ou crampes. Les massages sont réputés pour détendre l’organisme et réduire ces tensions musculaires qui le contractent.

 

Thérapeutiques et réconfortants, ils assouplissent les muscles, délassent le corps et procurent un bien-être unique. Particulièrement après l’effort, les massages détendent le sportif et permettent à son organisme de récupérer plus facilement. C’est un complément très efficace de la préparation sportive car il favorise une reprise plus sécurisée de l’entraînement.

 

Les différentes techniques de massages

Afin de soulager les sportifs, il existe différents types de massage parmi lesquels l’incontournable massage sportif mais aussi le massage californien, suédois ou coréen. L’ostéopathie et la kinésithérapie quant à eux sont plutôt préconisés en cas de déchirures musculaires plus graves.

 

  • Le massage californien : c’est un massage très sensible et réalisé en profondeur dans lequel les mouvements effectués sont particulièrement délicats. Il se caractérise par les effleurements, la douceur et l’importance de la respiration. Cependant, il peut parfois être plus vigoureux afin de détendre les muscles.
  • Le massage coréen : il s’effectue au sol et à l’aide d’ondulations et d’étirements des articulations. L’ondulation réalisée par le masseur doit se propager dans tout l’organisme pour relâcher efficacement les tensions musculaires.
  • Le massage sportif : ses techniques sont adaptées aux besoins de l’athlète et se définissent par des effleurements, des pressions, des pétrissages, du stretching… Il a également des vertus thérapeutiques, avec l’usage d’infrarouges, mais aussi préventives. Il permet la vasodilatation et la vasoconstriction notamment grâce à son action thermique.

 

 

Le massage sportif est bien entendu le plus adapté aux athlètes. Ses techniques sont nombreuses et nécessitent l’utilisation d’une huile de massage pour sportifs que l’on étale des extrémités vers la racine du membre. Voici quelques exemples de gestes à réaliser :

  • effleurements : mouvements circulaires doux, amples et légers
  • étirements : mise en tension plus ou moins douce de la peau avec les deux mains s’éloignant l’une de l’autre
  • pétrissages : modelages profonds des muscles effectués sur les parties charnues
  • palper-rouler : malaxage et roulement des muscles
  • pressions : exercées avec la pulpe des doigts et du pouce en petits cercles appuyés au niveau des masses musculaires, en particulier sur les petits muscles comme ceux du cou, des mains, des pieds…

 

Avant, pendant ou après l’effort ?

Les trois ! En effet, les sportifs de haut niveau se font souvent masser avant une compétition ou un entraînement, lors des temps de pause et à la fin de l’effort. C’est ce dernier massage qui est le plus bénéfique et que les amateurs doivent privilégier.

 

Avant l’effort, le massage permet de relaxer le sportif et de diminuer son trac lors de compétitions. C’est aussi un moyen de prévenir les douleurs musculaires, d’échauffer les muscles pour les préparer à l’effort.

Lors des temps de pause pendant un entraînement, le massage atténue les traumatismes musculaires et articulaires.

Enfin, à la fin d’un entraînement, le massage est important car il assouplit les muscles, régule la circulation veineuse, draine le système sanguin afin d’éliminer les toxines accumulées pendant l’effort et permet de récupérer plus rapidement. C’est un véritable atout pour aider l’organisme à se remettre.

 

Il ne faut pas oublier que s’hydrater convenablement aide également à assouplir les muscles. Le massage sportif doit durer entre 20 et 30 minutes pour être vraiment utile et doit être réalisé dans un endroit calme et aéré. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel si vous avez des douleurs persistantes !

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un avis
HAUT DE PAGE