JE SUIS ENCEINTE : QUEL SPORT PUIS-JE PRATIQUER ?

(8) 2
Comment

Vous attendez un heureux évènement et pour vous, pas question de ne pas faire de sport pendant neuf mois ? Pas de panique : faire du sport pendant la grossesse, c’est permis ! A condition de doser son effort et de respecter certaines règles de précaution. Il va falloir apprendre à changer vos habitudes et à adapter vos activités pour éviter de prendre des risques inutiles pour bébé. Suivez nos conseils pour faire le bon choix.

 

Sport et grossesse : les contraintes

Attendre un bébé ne doit pas vous empêcher de bouger ! Seulement, il faut bien reconnaître que la grossesse n’est pas sans désagréments : fatigue, essoufflement, vertiges, crampes, chutes de tension… ces maux qui vont et viennent au cours de ces neufs mois perturbent l’organisme. Le ventre qui grossit et le poids du bébé entraînent des pertes d’équilibre et des difficultés à se mouvoir. Le dos qui souffre et les jambes lourdes pèsent sur le moral des femmes… Bien souvent, le repos est de mise !

 

Le bon sport pour une femme enceinte

La bonne nouvelle c’est qu’il y des activités autorisées pour les femmes enceintes ! Rien de tel que la marche en extérieur pour un bon bol d’air, la natation ou l’aquagym pour bouger en douceur, le vélo « d’appartement » pour tonifier son corps et travailler son souffle. Ces activités sont saines et sans risque pendant la grossesse si elles sont pratiquées avec modération. Les adeptes du footing pourront continuer leur entraînement de course à pied jusqu’au cinquième mois de grossesse, à condition de le faire sur sol plat et à allure modérée.

 

Au cours du dernier trimestre, le corps d’une femme enceinte est davantage exposé à des blessures articulaires et ligamentaires. Pour prévenir ces accidents : diminuez les mouvements avec extension marquée, privilégiez les activités où il n’y a pas de risque d’entorse (tapis ou vélo d’appartement plutôt que une promenade dans les bois), réduisez le poids des charges soulevés pour les exercices de musculation.

 

Les contre-indications à l’exercice physique

Certains cas exigent de ne pas continuer une activité physique pendant ou après la grossesse. Si vous vous retrouvez dans les cas suivants, parlez-en immédiatement à votre sage femme ou votre gynécologue.

 

  • Vous avez fait une fausse couche

  • Vous avez donné naissance à un bébé né prématurément

  • On vous a signalé un risque d’accoucher prématurément

  • Vous avez un placenta en position basse

  • Vous avez eu des saignements chroniques

  • Vous avez eu des problèmes dans le bas du dos où au niveau de l’articulation des hanches

  • Vous souffrez d'hypertension

  • Vous attendez des jumeaux où plus

 

Lever le pied pendant la grossesse

Les femmes se posent souvent la question : faut-il lever le pied en fonction des différentes périodes de la grossesse ? La réponse est oui. Faire du sport pendant la grossesse, c’est bien évidemment rester à l’écoute de son corps et savoir freiner lorsque bébé le réclame. Si vous étiez active avant d’être enceinte, l’envie de modérer vos exercices viendra naturellement : votre poids et le « volume croissant » de votre ventre vous feront ralentir le rythme. Pendant le premier trimestre de grossesse, il est important d’éviter les coups de chaleur. Au cours du deuxième trimestre, il faut impérativement éviter les exercices avec un stationnement debout prolongé, ils peuvent réduire le flux sanguin vers votre bébé.

 

Le bon repère

Pour savoir si vous en faites trop, retenez cette référence pour vous exercer en toute sécurité : pratiquez vos exercices à 60% de votre capacité cardiaque pendant la grossesse.

Dans tous les cas, stoppez immédiatement la pratique si vous avez : des vertiges, un essoufflement, une sensation de malaise, des saignements, du mal à marcher, des contractions, une absence inhabituelle de mouvement de votre bébé.

 

Les conseils de votre coach pour adapter votre activité

Pour apprendre à adapter votre activité physique pendant la grossesse, suivez les conseils d’Amandine, coach au Domyos club. Respectez ces règles pour pratiquer sans risque. Dans tous les cas, n’oubliez pas de demander l’avis de votre médecin pour débuter ou reprendre un sport.

 

  • Réduire l’intensité d’exercice/de l’effort => Repères : savoir tenir une conversation

  • Eviter les coups de chaleur

  • Eviter les rebonds/chocs

  • Eviter les contractions musculaires de la sangle abdominale

  • Penser à boire régulièrement

  • Réduire les charges soulevées

 

Mon sport dans mon club de fitness

Si vous suivez les recommandations de votre coach, vous pouvez pour ainsi dire tout faire ! Dans votre salle de fitness, privilégiez le stepper, le vélo elliptique, le rameur, le vélo d’appartement. Côté cours collectifs, vous pouvez suivre des cours de danse en adaptant l’intensité de votre effort ou en rejoignant les niveaux débutants pour réduire le rythme. Les activités de gym douce (yoga, pilates, stretching) sont vivement conseillées. Oubliez les exercices d’abdominaux et de renforcement musculaire qui nécessitent des charges.

Enfin, prévenez systématiquement le professeur à chaque début de cours !

 

A savoir : vous ne devez prendre la décision de faire où de ne pas faire d’exercice physique qu’après avoir reçu une opinion médicale qualifiée sur la question.  

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un avis
Commentaire(s)

Puisqu'on peut faire du sport enceinte, vous qui fabriquez des vêtements de sport, ça serait vraiment bien de faire une ligne spéciale grossesse, qui permette notamment de pratiquer en extérieur. L'offre du marché français est misérable à ce niveau, alors qu'il y a certainement une demande.

Les 60 % de capacité cardiaque, ça sort d'où ?


Bonjour Madame,


Je vous remercie pour ces retours que je ne manquerai pas de transmettre à notre équipe. Certains modèles de pantalons yoga sont conçus pour les femmes enceintes, leur large ceinture reste bien en place et ne comprime pas lors des postures. Je vous invite à les découvrir ici : http://www.domyos.fr/vetements-femme-idfam2890?f[0]=field_model_nature_p...


Pour faire de l'exercice en toute sécurité pendant la grossesse, notre coach conseille de s'entraîner à 60% de sa capacité cardiaque. Toutefois, n'hésitez pas à demander l'avis de votre médecin pour connaître votre aptitude et/ou contre-indications à la pratique sportive.


Je vous souhaite une excellente semaine,

A bientôt sur domyos.com !


HAUT DE PAGE