A CHAQUE AGE SA MINCEUR

(1) 2
Comment

Garder la ligne et voir disparaître les quelques kilos superflus : voilà ce qui rythme bien souvent la vie d’une femme ! A chaque âge, les régimes évoluent. Plus on avance en âge, plus il devient difficile de mincir. Découvrez dans notre guide, les astuces pour vous aider à dire stop aux kilos, à tous âges.

 

A 30 ans

C’est le bel âge de la raison ! Celui où l’on s’assume à tous niveaux : professionnellement, personnellement, sentimentalement… celui on l’où grandit enfin, où l’on a normalement quitté le cocon familial… celui qui nous apprend à être définitivement autonome et responsable, sans pour autant oublier le sens de la fête et le plaisir des sorties ! Celui où l’on bascule soudain du côté des femmes, des vraies, bientôt prêtes à avoir un bébé, si cela n’est pas encore fait ! La sédentarité nous guette…

La trentaine c’est la période où les calories ne nous font plus de cadeau : qui ne connaît pas le fameux effet yoyo ! Pour faire attention à sa ligne, on enchaîne les régimes. Pourtant, ils n’ont plus le même effet que ceux de nos 20 ans… La course aux kilos devient plutôt dangereuse pour ce corps qui ne cesse de se métamorphoser.

Ce corps qui nous épargnait jusqu’à présent et nous laissait gentiment profiter jusque dans l’excès se souvient soudain des soirs de fête… Restos, apéro, alcool, tabac et stress forment un cocktail explosif qui nous colle à la peau : la prise de poids est là, les calories aussi sont de sortie et pour longtemps !

De quoi s’inquiéter si on ne veut pas commencer à stocker !

 

Alors qu’est-ce qu’on fait ?

On apprend à se stabiliser en mesurant ses excès ! Pas question de renoncer à tous ces plaisirs entre amis : on s’accorde quelques sorties de folie mais on se met à la diète les lendemains de fête. En mangeant équilibré, vous vous sentirez l’esprit léger ! On compense les excès de la veille en faisant attention aux calories absorbées.

 

Qu’on se le dise aussi : entretenir sa forme et se défouler, c’est bon pour la santé ! Alors avis à toutes celles qui auraient abandonné le sport depuis un peu trop longtemps ! On coure rejoindre les salles de fitness pour oxygéner son organisme, brûler des calories, se tonifier et repartir du bon pied. Seule ou entre copines, on se remet à la gym à plein régime!

 

A 40 ans

La crise de la quarantaine dit-on ? Il n’est pas difficile d’imaginer le quotidien d’une femme qui passe le cap des 40 ans. Entre les enfants dont il faut s’occuper, les courses effrénées, le travail à gérer, l’homme de sa vie à chouchouter…On ne prend pas de temps pour s’occuper de soi et encore moins d’entretenir sa forme régulièrement. Les muscles perdent du volume, la peau se détend, la masse graisseuse se profile doucement et devient difficile à déloger. Cette période de la vie d’une femme engendre un certain nombre de changements : les fluctuations de poids, les grossesses, les hormones qui s’agitent (trop d’oestrogènes ou pas assez), le ralentissement du renouvellement cellulaire, les émotions affectives.

Il est donc naturel de voir sa silhouette évoluer, avec quelques kilos qui s’installent. Les régimes aléatoires ne font qu’aggraver les choses. L’organisme a du mal à brûler les calories, la cellulite se montre plus tenace. La taille, les hanches, le ventre et les cuisses deviennent les zones cibles où la graisse vient s’installer.

 

Qu’est-ce qu’on fait ?

On apprend à toute sa petite famille à manger sainement ! Finis les sodas, les plats préparés, les chips, la charcuterie, le poisson fumé… On raye les aliments trop salés surtout si l’on est sujette à la rétention d’eau. Le midi, on mange léger au bureau (salade, fruits et laitage) et on évite de grignoter entre les repas ou on s’autorise des coupe faim maigres en calories (comme une pomme par exemple). Dans le régime des femmes de 40 ans, l’oméga-3 est le roi. Présent dans les avocats, l’huile de canola, les noix, les poissons, il aide à stimuler la mémoire et les fonctions cognitives. Ne mettez pas de côté les antioxydants que vous trouvez dans les fruits rouges, les raisins, les poivrons, les brocolis…parfaits pour lutter contre le vieillissement.

 

Le stress qui rythme le quotidien de la vie d’une maman active encourage la prise de poids. Pour retrouver la zen attitude, on se met aux cours de yoga pour libérer son esprit et tonifier son corps, par la même occasion.
Pour défier la cellulite coriace, on se réserve au moins une séance de fitness par semaine, l’occasion de retrouver la forme et de s’affiner. On y va entre amies et on s’y donne rendez-vous pour décompresser. Si on ne trouve pas suffisamment de temps, on s’accorde au moins 10 minutes de gym par jour pour garder la ligne.

 

Le secret d’une peu ferme et lissée réside aussi dans l’automassage : on manipule régulièrement son corps pour permettre une bonne circulation, ce qui augmente la combustion des calories.

 

A 50 ans

La cinquantaine est un cap difficile à passer, tant les bouleversements hormonaux affectent le quotidien. La ménopause, ennemie jurée de toutes, engendre des changements du corps, avec en particulier, une prise de poids au niveau du ventre, dû à la chute du taux d’oestrogènes qui ouvre sérieusement l’appétit... Le système lymphatique ralentit et le corps se charge en toxines. Les muscles fondent, la graisse s’estompe dans la partie inférieure du corps avec la cessation de l’activité ovarienne. Les tissus perdent leur élasticité, la rétention d’eau augmente. La masse grasse prend le dessus sur la masse maigre : on stocke davantage à cause de l’organisme qui dépense moins. On l’aura compris, la silhouette change !

 

Qu’est-ce qu’on fait ?

Même si à 50 ans la perte de poids est plus lente, inutile de rendre les armes ! On se met en condition et dans l’assiette on équilibre justement son alimentation. On bannit les grignotages qui n’ont pas lieu d’être, on supprime toutes les graisses saturées (gâteaux, plats préparés…) et on met le turbo sur les fruits, les légumes, les céréales complètes, les laitages et les omégas 3. On prend plaisir à cuisiner des bons petits plats maison pour déguster savoureusement et oublier toutes les frustrations.

 

Les enfants ont quitté le nid ? On en profite pour reprendre des loisirs que l’on avait jusque là mis de côté ! On dit stop aux kilos superflus et on lutte contre l’ostéoporose (fragilisation des os) en adoptant une activité physique régulière. Sans hésiter on se met au cardio training (vélo d’appartement, vélo elliptique, tapis de course, rameur) qui participe au bon fonctionnement cardio-vasculaire, améliore l’endurance et brûle les calories. Pour garder un bon tonus musculaire et s’étirer en douceur, on s’essaie aux cours de stretching. Si le corps ne nous le permet pas, on s’offre un bon bol d’air quotidiennement et on reprend plaisir à marcher pour s’oxygéner et rester dans la course !

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un avis
Commentaire(s)

bonjour!!!

et à 70 ans qu'est-ce qu'on fait!!!!!

malgré le sport et alimentation saine les kgs restent

champagne6


Le pilates est aussi excellent à 50 ans.


FITNESS

Vous voulez brûler des calories en un temps record ? Nous vous proposons un programme d’exercices avec corde à sauter pour maigrir et tonifier votre corps. A vous de jouer !

(45) 7
MULTISPORTS
conseils-seniors-5-conseils-pour-se-mettre-au-sport

Quel est le meilleur remède anti-âge pour les seniors ? C’est bien évidemment le sport ! Découvrez les 5 conseils Domyos pour reprendre le sport après 60 ans.

1
HAUT DE PAGE